Évaluation par montage entier des pénectomies pour le cancer du pénis : faisabilité, coût et comparaison avec la section de routine

Objectifs : La stadification pathologique dans les pénectomies peut être difficile en raison de la complexité anatomique du pénis, et peut être un défi supplémentaire en raison du faible volume dans la plupart des institutions. Notre étude visait à évaluer la faisabilité d’un traitement par montage entier pour les spécimens de pénectomie.

Méthodes et résultats : Une recherche rétrospective sur 7 ans pour des pénectomies partielles ou radicales a permis d’identifier 55 spécimens, qui ont été traités de manière routinière (n = 31) de 2006 à 2009 et en montage entier (n = 24) de 2010 à 2012. Les cas de routine ont utilisé plus de lames par cas que les montages entiers (moyenne de 10,4 contre 7,2). Les recoupes étaient plus fréquentes dans les cas de routine (12,9 % contre 0 %). Les blocs supplémentaires ont été grossis dans un plus grand nombre de cas de routine (19,4 % contre 4,2 %). Après examen, cinq divergences ayant un impact sur le stade pT ont été identifiées dans le groupe de routine, et aucune dans le groupe de montage complet. Le coût supplémentaire moyen estimé pour chaque cas de montage complet par rapport au traitement de routine était de 40,74 $, avec un délai d’exécution accru de 1 jour.

Conclusions : Le montage entier est une technique réalisable pour la pénectomie qui peut être utilisée avec une augmentation minimale du coût et du délai d’exécution, et peut améliorer la stadification. Les institutions dans lesquelles le montage entier est déjà établi pour d’autres organes, comme la prostate, peuvent envisager d’utiliser ce format pour les spécimens de pénectomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.