Dog the Bounty Hunter révèle comment sa défunte femme Beth a insisté pour tourner une nouvelle émission après le diagnostic de cancer

Depuis 2004, Duane « Dog » Chapman a été à la tête d’une série de télé-réalité à succès, à commencer par la série originale Dog the Bounty Hunter qui a duré huit saisons au total.

Publicité

Sa dernière sortie offre ce que les fans attendent – Dog et sa famille de chasseurs, impitoyables dans leur poursuite de criminels en fuite – mais c’est aussi une affaire plus personnelle et plus touchante que d’habitude. Débutant ce soir sur la chaîne britannique BLAZE, la série en 10 parties Dog’s Most Wanted s’ouvre sur la femme de Chapman, Beth, qui a reçu la nouvelle que son cancer – qui était auparavant en rémission – est revenu.

Beth est décédée le 25 juin 2019, à l’âge de 51 ans, et la série offre un regard sans complaisance et émotionnel sur ses derniers jours et les suites.

Publicité

« Je la faisais toujours reculer et je passais la porte en premier », raconte Dog à RadioTimes.com, se souvenant du temps passé par le couple à chasser les fugitifs devant les caméras. « C’est la toute première fois… qu’elle a franchi cette porte en premier. C’est l’un des pires sentiments au monde. »

La décision de poursuivre le tournage de Dog’s Most Wanted malgré la maladie de Beth a été prise par elle-même – et bien que Dog lui-même ait eu des réserves, il a plus tard appris à comprendre comment le travail sur l’émission a aidé à distraire et à réconforter sa femme.

« Je n’aimais pas forcément ça , » admet-il. « C’était elle, elle voulait le faire… parce que nous avons eu des discussions. J’ai dit, ‘Beth, ce n’est pas… tu n’as pas à montrer ça aux gens’, et elle est comme, ‘Je le veux, je veux leur montrer’ – donc c’était surtout pour elle, parce qu’elle voulait le montrer. Personnellement, moi ? Je n’aurais pas fait ça. mais elle le voulait donc elle l’a eu.

« Mais ce que j’ai remarqué à ce sujet, c’est que lorsque nous ne tournions pas, elle était malade, non ? Mais quand on tournait, elle l’oubliait et elle était là à rire… c’était le principal, je voyais que ça l’aidait à rester au travail, à ne pas penser à ça, donc ça signifiait beaucoup et ça a été une grande partie du tournage de l’émission. »

Beth Chapman
Beth Chapman
WGN America

L’épisode final de la série, intitulé « Farewell to a Queen », voit Beth être plongée dans un coma induit médicalement, sa famille prenant finalement la décision déchirante d’arrêter son maintien en vie. Le tournage dans l’immédiat a été difficile, dit Dog, mais les semaines et les mois qui ont suivi ont été encore plus éprouvants.

« Je me souviens à peine des six premiers mois après le décès de Beth », admet-il. « Le dernier épisode, c’était juste après son décès, quelques semaines, non ? Donc vous êtes en deuil et vous flippez et vous ne savez pas ce qui se passe… mais après ça, quand tout se calme, et que les gens arrêtent de vous appeler, et que les fleurs arrêtent de venir à la porte et que tout d’un coup vous êtes seul… c’est là que ça m’a frappé.

« Vous ne voulez pas avoir à traverser ça. »

Bien qu’il ait beaucoup lu sur les réactions typiques à la mort d’un conjoint – dans le but, dit-il, d’éviter de tomber dans certains pièges émotionnels – Dog admet qu’aucune préparation n’a aidé face à la réalité de la perte de sa femme.

Dog the Bounty Hunter and wife Beth
Dog the Bounty Hunter and wife Beth
WGN America

« Nous sommes tous humains, donc il y a certaines choses que nous traversons », dit-il. « Je les ai toutes lues et j’ai essayé de me dire : ‘Tu ne vas pas faire ça’ – comme, par exemple, tu blâmes la personne qui est décédée, tu lui reproches d’être morte.

« Je me disais : ‘Je ne vais pas faire ça…’ et puis un jour, j’ai regardé le Ciel et j’ai dit : ‘C’est quoi ce bordel, pourquoi tu m’as laissé ici ?’ et j’étais en train de l’injurier, puis je me suis dit ‘Oh Dieu, je ne peux pas faire ça’ – donc peu importe ce que vous faites ou qui vous êtes, quel que soit le genre de superstar que vous pensez être, vous allez ressentir certaines choses. »

Bien qu’il ait eu des doutes au début, Dog insiste sur le fait que Dog’s Most Wanted sert maintenant d’hommage approprié à sa défunte femme, qui a un jour juré : « Si je dois mourir, je mourrai dans mes bottes ».

« Les chiffres ici aux États-Unis pour cette émission ont établi des records à WGN – j’ai levé les yeux au ciel et j’ai dit : « Beth, doucement ! ». Ça suffit, tu m’épates !’ – elle a fait exploser mon record, donc je pense que c’est un hommage incroyable pour elle. »

Publicité

Dog’s Most Wanted commence ce soir à 21h sur BLAZE (Freeview 63, Sky 164, Freesat 162, et Virgin Media 216) – découvrez les autres émissions avec notre Guide TV

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.